Comment devenir nettoyeur de scène de crime

Comment devenir nettoyeur de scène de crime ?

Dans les pays anglo-saxons, ils sont sobrement désignés comme des “cleaners”. En France, il n’existe pas d’appellation exacte, et nettoyeur de scène de crime est un métier considéré comme improbable dans l’imaginaire collectif.

Certes, il s’agit d”une profession rare et peu commune, dans la mesure où elle ne fait pas partie des choix d’orientation privilégiés au sortir des études. Pourtant, nettoyer une scène de crime ou de suicide requiert du savoir faire, une certaine minutie, et une bonne condition physique et psychologique. Que se passe t-il une fois les autorités parties et les scellés retirés ? Comment devenir nettoyeur de scène de crime et surtout, quelles sont ses missions ?

 

Nettoyer une scène de crime, le déroulement

Les nettoyeurs interviennent en fin de chaîne, après le départ des autorités et des pompes funèbres. Leur mission principale est alors d’éradiquer toutes nuisances physiques et psychologiques liées au décès de l’individu. Les nettoyeurs fonctionnent bien souvent en équipe.

Ils s’emploient tout d’abord à photographier les lieux dès leur arrivée afin d’évaluer l’ampleur de la désinfection et de la réhabilitation à mettre en oeuvre. Il s’agit également pour eux de se souvenir de la disposition des objets et des meubles.

Après concertation avec la famille, les nettoyeurs s’appliquent à purifier les lieux pour éviter toute infection et/ou contamination par fluides. Plafonds, murs, parquets, linos, moquettes, tout est nettoyé en profondeur. Une telle opération peut prendre la journée.

Les nettoyeurs de scène de crime interviennent également chez des individus isolés et syllogomanes. En effet, il arrive bien souvent que les nettoyeurs prennent en charge les habitations des “Diogènes”.

 

Quel profil pour être nettoyeur ?

Pour être nettoyeur de scène de crime ou de mort violente, il ne s’agit pas simplement d’être appliqué et soigneux. Une bonne condition physique et une certaine activité sont requises, car il s’agit d’un métier très prenant.

De plus, un nettoyeur se doit de faire preuve d’empathie, de compréhension et de patience. En effet, les proches sont en général encore en état de choc au moment de l’intervention. Le dialogue et l’échange font partie intégrante de la prise en charge.

Enfin, le métier de nettoyeur spécialisé  est très dur et nécessite un mental d’acier et un sang-froid inébranlable. Intervenir sur une scène de crime nécessite d’avoir le coeur bien accroché.

 

Quelles formations privilégier ?

En France, on compte aujourd’hui moins de dix sociétés de nettoyage spécialisé. La plupart des professionnels du secteur sont issus d’une reconversion. Pour devenir nettoyeur de scène de crime, il faut être titulaire d’un CAP Agent de propreté et d’hygiène. Au cours de cette formation, l’élève apprend toutes les techniques de nettoyage et de gestion des déchets.

Une certification 3D (dératisation, désinsectisation et désinfection) peut être nécessaire afin d’utiliser certains types de produits, potentiellement dangereux.

En outre, devenir nettoyeur de scène de crime nécessite beaucoup de préparation mentale et une facilité à prendre ses distances avec son lieu de travail. Si les nettoyeurs sont avant tout des experts en désinfection, leur mission principale est en effet de soulager les individus endeuillés de ce qu’ils ne peuvent entreprendre seuls.

D’autre part, le nettoyeurs de scène de crime sont aussi amenés à travailler dans des habitations de diogènes ou d’individus atteints du syndrome de Noé.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Retour haut de page