03 89 27 09 67 contact@groupenad.fr
Nettoyer une scène de crime ou un lieu contaminé requiert une certaine minutie. Toutefois, il s’agit également de privilégier les bonnes techniques de désinfection et de purification pour un nettoyage sans risques.

Les équipes de nettoyeurs du Groupe Nad s’emploient donc à éliminer toutes les nuisances visuelles et olfactives présentes grâce au bio-nettoyage. Comment fonctionne le bio-nettoyage ? Quels sont ses avantages et quel matériel est nécessaire pour une désinfection optimale ?

 

Comment fonctionne le bio-nettoyage ?

Parmi toutes les techniques de nettoyage, il s’agit sans doute de la plus efficace. Elle consiste en un assainissement radical et en l’élimination des micro-organismes incrustés sur les surfaces en milieu sensible. Avec le temps, les bactéries sont devenues plus résistantes aux produits d’usage et les protocoles de nettoyage ont évolué. Le procédé du bio-nettoyage est mis en oeuvre dans les milieux hospitaliers, comme les EHPAD.

En somme, le protocole type du bio-nettoyage se décompose en trois parties :

  • Un nettoyage en profondeur pour éliminer le biofilm (les salissures visibles ainsi que les micro-organismes s’étant développé) grâce à un détergent.
  • Un rinçage pour éradiquer le biofilm “immobilisé” par le détergent.
  • Une désinfection radicale par pulvérisation d’un produit contenant des biocides finalisant la destruction du biofilm.

De plus, le nettoyage, le rinçage et la désinfection sont souvent effectués de manière combinée grâce à des produits puissants. Le but est principalement de préserver la santé des occupants du lieu désinfecté. Parfois, il s’agit aussi de réhabiliter une habitation touchée par l’accumulation massive d’un Diogène.

 

Quels sont les avantages du bio-nettoyage ?

Le nettoyage et la désinfection à la vapeur sont des procédés techniques de bio-nettoyage préconisés par le Groupe Nad. En effet, l’idée est de protéger les habitants du logement désinfecté grâce à ce procédé sans risques. Un protocole de nettoyage bien exécuté :

  • Est écologique
  • Elimine le biofilm de manière efficace sans endommager les surfaces
  • Ne présente pas de danger pour la santé car non corrosif et non allergène
  • Ne nécessite pas de détergents chimique
  • Capture et détruit les micro-organismes
  • Empêche la prolifération de bactéries supplémentaires

D’autre part, le bio-nettoyage doit impérativement être réalisé par des professionnels. Certains produits, si manipulés sans protection imperméables, peuvent représenter un danger.

 

Quel matériel est préconisé pour bien désinfecter les lieux ?

Si le protocole de bionettoyage doit être très strict, le matériel et les machines utilisées peuvent varier. Pour garantir un nettoyage sûr et pour minimiser les risques de contamination croisée, le Groupe Nad privilégie un matériel décontamination adéquat :

  • Un générateur d’ozone pour désinfecter l’air de tout virus et micro-organismes.
  • Un nébulisateur pour désinfecter les surfaces par voie aérienne
  • Un aspirateur de classe H pour les salles blanches en milieu hospitalier.  Ne rejette aucune particule dans l’air ambiant pour préserver la santé des patients ou des individus sensibles.
  • Un aspirateur vapeur pour un nettoyage des sols en profondeur et sans produits chimiques aucuns. Il s’agit d’une technologie embarquée permettant la décontamination des liquides aspirées.

Par ailleurs, et pour plus de sécurité, toutes les machines utilisées sont normées et régulièrement contrôlées. En outre, un nettoyage non-agressif est primordial. En effet, il s’agit d’un premier geste de soin pour un individu sensible en milieu hospitalier ou protégé.